L’actualité France Invest
Etudes

16 février 2018
Catégorie : Etudes

5 champs d’action pour favoriser l’émergence et la pérennité des ETI françaises (Institut Montaigne)

L’institut Montaigne, avec le Mouvement des Entreprises de taille intermédiaire consacre un rapport aux ETI et aux PME de croissance, dans lequel les auteurs tentent d’identifier les freins et blocages qui pèsent sur ces organisations, et formulent des propositions pour favoriser l’émergence et renforcer la compétitivité de telles entreprises. Le rapport insiste sur l’importance des ETI et PME de croissance dans le paysage français : elles sont basées sur tout le territoire français et ont donc un fort impact local, elles créent massivement de l’emploi, elles exportent à l’étranger, leur actionnariat est souvent familial, ce qui leur permet de s’inscrire dans le temps long, et enfin, elles consacrent d’importants moyens à l’innovation. Pour améliorer leur compétitivité, les auteurs du rapport identifient plusieurs champs d’action. Le premier est culturel : les créations d’emplois et les métiers recouverts par les ETI sont trop méconnus, ce qui rend moins visible le rôle que jouent ces entreprises dans le modèle social. Le deuxième champ d’action concerne le social, domaine dans lequel le rapport préconise de davantage associer les salariés à la réussite des entreprises, et de créer une vraie relation de confiance entre l’administration et les entreprises. Troisième champ d’action, la fiscalité doit permettre d’assurer la continuité du capital et faciliter la transmission des entreprises afin de garder les centres de décision en France. Le quatrième champ d’action est le développement de « hub » de croissance dans chaque région, et enfin, le dernier champ d’action est le numérique, où les auteurs souhaitent un environnement plus incitatif pour accélérer la transformation digitale des entreprises.

16 février 2018
Catégorie : Etudes

Fin 2017, le taux chômage atteint son plus bas niveau depuis début 2009 (INSEE)

Dans un contexte de bonnes nouvelles économiques, l’Insee vient apporter une nouvelle information témoignant du redressement de l’économie française. En effet, l’institut national de la statistique dévoile que 8,9% de la population active était au chômage en moyenne sur le dernier trimestre de l’année 2017, soit une baisse de 0,7% par rapport au semestre précédent, et un niveau au plus bas depuis le début de l’année 2009. Autre signe de la relative bonne santé de l’économie française est la nette baisse du taux de chômage de longue durée, qui s’établit à 3,6% de l’économie française, en baisse de 0,7 point de base sur un an. Plus tôt dans la semaine, l’Insee avait également publié les chiffres de l’emploi salarié privé, où l’on apprenait que plus de 250 000 emplois nets avaient été créés en 2017 (soit une croissance de 1,3% de l’emploi salarié privé sur un an).

10 février 2018
Catégorie : Etudes

Record d’activité sur le marché secondaire du capital-investissement

Selon la banque d’investissement Greenhill & Co., le marché secondaire du capital-investissement atteint des records en 2017. En effet, dans son rapport semestriel sur l’état du marché secondaire, la banque révèle que le volume de transaction s’est établi à 58 Mds$ en 2017, contre 37 Mds$ en 2016, soit une hausse de 57%. Le dry powder atteint également un record en 2017 grâce à des levées de fonds toujours supérieures au volume des transactions. Enfin, le prix des parts de fonds s’établit également à un niveau jamais atteint, avec des prix pouvant atteindre 93% de la NAV (toutes stratégies d’investissement confondues) voir même 99% de la NAV pour les fonds de LBO.

09 février 2018
Catégorie : Etudes

Dégradation des chiffres du commerce extérieur français en 2017

Selon les chiffres du commerce extérieur publiés par les douanes françaises, le solde commercial s’est creusé en 2017, passant de -48,3 milliards d’euros en 2016 à -62,3 milliards d’euros. L’explication de cette forte dégradation provient essentiellement de l’alourdissement de la facture énergétique (en lien avec la remontée des cours du pétrole), mais aussi d’un déficit manufacturier en hausse (à mettre en lien avec la reprise de l’activité économique selon les douanes françaises). À l’instar du commerce mondial, les échanges de la France sont repartis à la hausse (+4,5% pour les exportations et + 6,8% pour les importations). Les échanges ont surtout augmenté avec les pays de l’UE, avec l’Asie, et avec les pays fournisseurs de pétrole.

09 février 2018
Catégorie : Etudes

Compétences transversales et mobilité sur le marché du travail (France Stratégies)

France Stratégie publie une étude sur les compétences transversales des actifs et la mobilité entre les métiers. L’étude fait le constat que le nombre de transitions professionnelles est en augmentation et qu’un des enjeux des pouvoirs publics est d’accompagner les actifs pour leur faciliter le passage d’un métier à un autre. Si l’importance est mise sur le développement de compétences transversales (compétences génériques mobilisables dans différentes situations de travail), il est encore difficile pour les travailleurs et les employeurs de définir ces dites compétences. Dans un premier temps, l’étude se propose donc de définir 16 situations de travail (contact avec un public par exemple) et d’analyser quels sont les différents métiers concernés par ces situations. Dans un second temps, les auteurs s’intéressent aux transitions entre métiers. Cette analyse apporte la démonstration que pour les métiers où la proximité des compétences transversales est forte, les transitions professionnelles sont également les plus fortes.

09 février 2018
Catégorie : Etudes

Le Medef et Bpifrance s’engagent sur le développement des start-up françaises en Afrique

La Medef et Bpifrance ont signé un partenariat visant à renforcer les synergies entre les deux institutions pour favoriser le développement des start-up françaises en Afrique. L’association des deux acteurs permettra de rassembler les capacités d’accompagnent individuels et les actions en faveur de l’innovation de Bpifrance, et la connaissance du la vie économique du Medef. De jeunes entreprises soutenues par Bpifrance auront l’occasion de participer aux actions du Medef en Afrique, alors que les start-up membres du Medef pourront bénéficier des expertises de Bpifrance.

02 février 2018
Catégorie : Etudes

Le taux de croissance du PIB a atteint près de 2% en 2017 (INSEE)

L’Insee a publié les chiffres de la conjoncture française pour l’année 2017. Le PIB a nettement accéléré en 2017 : +1,9 % après +1,1 % en 2016. Malgré un ralentissement de la consommation des ménages, l’activité a été tirée par la hausse de la production passée de +0,9% en 2016 à +2,3% en 2017, et l’accélération de l’investissement des entreprises dont l’augmentation est passée de +2,7% en 2016 à +3,7% en 2017. Enfin, le commerce extérieur impacte de manière moins néfaste qu’auparavant la croissance du PIB grâce à une nette accélération des exportations et la stagnation de la croissance des importations.

02 février 2018
Catégorie : Etudes

Nette accélération de l’activité des PME et des ETI française en 2016 (Banque de France)

Dans le bulletin n°2015 de la Banque de France, des économistes font un état des lieux de la situation des entreprises en 2016. Si pour l’ensemble des entreprises françaises, le chiffre d’affaires a augmenté de 1,4%, cela est encore plus marqué pour les PME et les ETI : +3,1% pour les premières (contre +1,8% en 2015) et +2,5% pour les secondes (contre +1,4% en 2015). Pour rappel, pour les entreprises françaises accompagnées par le capital-investissement (échantillon de 2 989 entreprises, dont 99% de PME et d’ETI, sur un stock de 6 307 entreprises françaises), la croissance des chiffres d’affaires en 2016 s’est établie à 5,4%. La Banque de France note également une hausse de la valeur ajoutée pour les PME et les ETI, mais un ralentissement des exportations.

22 janvier 2018
Catégorie : Etudes

Bilan des défaillances d’entreprises en 2017 : au plus bas depuis 2008 (Altares)

Dans une étude sur les défaillances d’entreprises en 2017, le cabinet de conseil Altares constate un net recul de la sinistralité des entreprises françaises. Sur l’ensemble de l’année, le nombre de défaillances d’entreprises baisse de 4,6% à 55 175, revenant au niveau de novembre 2008 (55 569). Dans ces conditions, le nombre d’emplois menacés par ces procédures collectives recule sensiblement sur l’année, et tombe pour la première fois depuis dix ans clairement sous le seuil des 200 000 (à 166 500).

22 janvier 2018
Catégorie : Etudes

Les cyberattaques figurent parmi les plus importants facteurs de risques selon les experts (Groupe Allianz)

Le groupe Allianz publie son baromètre annuel mondial des risques pour l’année 2018. Si l’interruption d’activité reste toujours la principale source de risque selon plus de 1 900 experts de 80 pays interrogés, les cyber-incidents deviennent la seconde source de risque (n°3 en 2017). La forte hausse du nombre d’incidents en 2017 a conduit les experts à faire de cette menace, une source de risque majeur. Enfin, en raison de pertes record, les catastrophes naturelles et le changement climatique reviennent au premier rang des risques.