Charte Parité de France Invest

Charte Parité de France Invest

Favoriser la parité dans le capital-investissement et dans les entreprises

La Charte favoriser la parité femmes-hommes dans le Capital Investissement et dans les entreprises

Nos engagements pour favoriser la parité FEMMES-HOMMES chez les acteurs du capital-investissement français et dans les entreprises qu’ils accompagnent

Nous, les acteurs du capital-investissement français, accompagnons et finançons plus de 7 700 start-up, PME et ETI parmi les plus dynamiques, employant en France plus de 1,3 million de salariés. Par-delà nos différences et singularités, une conviction commune nous rassemble : le nécessaire engagement pour favoriser la parité dans nos sociétés de gestion et dans les
entreprises dans lesquelles nous investissons.

Engagement d’autant plus robuste qu’il s’incarnera dans une dynamique collective qui rassemble tous les acteurs du capital-investissement : sociétés de gestion intervenant en venture, corporate venture, growth equity, capital-développement, capital-transmission, fonds de dette ou fonds d’infrastructure, ou investisseurs dans des fonds de capital-investissement.

Chaque signataire est résolument convaincu que l’augmentation du nombre de femmes dans une organisation est vertueuse. Elle garantit une meilleure représentativité de la société, un élargissement du vivier humain, une émulation liée à la diversité des idées et des comportements nécessaire pour relever les défi s de demain. Une parité renforcée dans les entreprises engendre, au surplus, une performance accrue et une croissance accélérée.

Consacrée par la Constitution puis la loi, l’égalité entre les femmes et les hommes doit, pour devenir réelle, se nourrir du triple engagement de tous. A nous, d’abord, de consolider les bonnes
pratiques de gouvernance dans nos entreprises comme dans celles dans lesquelles nous investissons.

A nous, ensuite, d’agir afin d’attirer et de retenir des femmes dans nos métiers. A nous, enfin et surtout, de guider notre action par des engagements mesurables et concrets.

Logo SISTA 2.0France Invest a décidé de rédiger cette charte en associant à sa démarche le collectif SISTA dont l’objectif est de réduire les inégalités de financement entre les hommes et les femmes dans le secteur du numérique. C’est pourquoi les engagements concernant les fonds de venture, de corporate venture, et de growth equity sont ceux qui étaient déjà inclus dans la charte SISTA/CNN d’octobre 2019.

Par son adhésion à cette charte, chaque signataire, société de gestion membres de France Invest ou investisseur institutionnel investi dans le non coté, affirme sa volonté de s’inscrire
résolument dans une démarche active pour faire progresser la parité dans les sociétés de gestion et dans les entreprises accompagnées par le capital-investissement français, tout en rendant nos métiers de l’investissement plus inclusifs et attractifs.

1. Nos ambitions

Dans nos sociétés de gestion, nous avons en partage la conviction que la place des femmes structure l’évolution des rapports de société, notamment par sa contribution à une meilleure inclusion
des nouvelles générations et des enjeux climatiques. Pour autant, nous n’ignorons pas les biais inconscients qui nous affectent (hommes et femmes) et qui restreignent notre capacité à recruter
des femmes et qui se révèlent dommageables à la rationalité de nos pratiques d’investissement.

Il n’est plus besoin de démontrer que la présence accrue de femmes, en particulier dans notre secteur, est garante d’une meilleure prise en compte des situations, d’une meilleure résolution des problèmes et d’une meilleure performance. Notre réussite se mesurera dans notre capacité à attirer et à retenir des femmes dans nos équipes d’investissement. En effet, la progression de la part des femmes en 10 ans a été trop lente, seulement 10% d’entre elles ayant une responsabilité dans les décisions de comités d’investissements.

Dans les entreprises que nous accompagnons, investisseurs en capital développement, en capital transmission et en infrastructure, nous sommes des actionnaires professionnels, impliqués et
mettons en place de bonnes pratiques de gouvernance. Toutes les initiatives favorisant la féminisation des postes à responsabilité n’ont pas encore été mises en place et nous pouvons faire plus pour les prioriser, dans nos interactions avec les entreprises de nos portefeuilles. L’accession des femmes aux postes à responsabilité est profitable pour la performance économique d’une organisation.

Dans les entreprises que nous accompagnons, investisseurs en venture capital et en growth equity, nous constatons que les chiffres des levées de fonds réalisées par les femmes fondatrices
des jeunes entreprises innovantes illustrent des inégalités qui doivent être corrigées : les entreprises innovantes du numérique, de la biotech et de la medtech ont un rôle clé à jouer dans la création des usages et dans les pratiques de demain. A nous de permettre aux femmes entrepreneuses d’y accéder.

Investisseurs* dans les fonds de capital-investissement, nous sommes attachés à la mise en place  de bonnes pratiques dans la gouvernance des fonds dans lesquels nous investissons et à la diffusion des bonnes pratiques des entreprises accompagnées par ces mêmes fonds. La capacité des fonds dans lesquels nous investissons à attirer et à retenir les jeunes talents féminins est directement corrélée à la présence de femmes à des rôles de management.

*assureurs, fonds de pension fonds d’épargne, family office, investisseurs institutionnels

Conscients qu’une taille critique d’au moins 30 % est nécessaire pour qu’une minorité, quelle qu’elle soit, puisse véritablement influer sur un écosystème et ses performances, nous souhaitons
accroître nos efforts pour favoriser la parité à tous les niveaux dans nos structures et dans les entreprises de nos portefeuilles.

En signant la charte, ses signataires, sociétés de gestion et investisseurs institutionnels investis dans le non-coté, affirment leur volonté de s’inscrire résolument dans une démarche active pour
faire progresser la parité dans les sociétés de gestion et dans les entreprises accompagnées par le capital-investissement français.

L’ensemble de ces 30 engagements a pour but de nous conduire collectivement à atteindre les pourcentages suivants de femmes :

  • Dans les équipes d’investissement des sociétés de gestion :
    • 25 % De femmes ayant une responsabilité dans les décisions du comité d’investissement d’ici 2030 et 30 % d’ici 2035 ;
    • Un objectif de 40 % de femmes dans les équipes d’investissement en 2030
  • Dans les entreprises accompagnées de plus de 500 salariés :
    • Au moins 30 % de femmes aux comex en 2030.

2. Nos  engagements

A – Dans nos sociétés de gestion
A.1 – Adopter des pratiques de recrutement plus inclusives

Engagement 1

Atteindre 25% de femmes ayant des responsabilités dans les décisions du comité d’investisse- ment d’ici 2030 et 30% d’ici 203514 et se doter des outils nécessaires pour atteindre cet objectif.

Engagement 2

Se fixer un objectif de 40% de femmes dans les équipes d’investissement d’ici 2030.

Engagement 3

Impliquer le management dans le respect de ces engagements (par exemple au travers d’une incitation salariale et de la mise en place d’un comité ou d’une charte « parité » au sein des instances de gouvernance).

Engagement 4

S’assurer que les offres d’emplois publiées sont non genrées et sans stéréotypes de genre conformément à la réglementation en vigueur. Engagement 5 Garantir des pratiques de recrutement et d’évaluation non-discriminatoires :

  • en considérant plusieurs candidatures féminines face aux candidats masculins jusqu’à la fin du processus pour limiter les biais d’analyse des profils (tel que prévu dans la loi Pacte).
  • en veillant à utiliser une grille de questions non genrées afin de ne pas poser des questions différentes aux femmes (vie personnelle, etc).
  • en veillant, du côté de la société de gestion, à une représentation aussi paritaire que possible dans la phase d’évaluation des profils, d’interviews et de sélection.
  • en élargissant les profils éligibles lors des recrutements à des compétences connexes au métier de l’investissement dans le non-coté.

Engagement 6

Mettre en place les indicateurs de suivi et les communiquer annuellement à France Invest (qui les anonymisera) afin de suivre et mesurer les progrès réalisés.

A.2 – Mettre en place des mesures pour retenir les talents féminins dans nos sociétés de gestion
Engagement 7

Encourager la flexibilité et l’organisation du temps de travail pour l’ensemble des salariés.

Engagement 8

Promouvoir une politique salariale respectueuse de l’égalité femmes-hommes :

  • en respectant les normes en vigueur en faveur de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes ;
  • en accroissant la transparence et en alignant les salaires, les rémunérations variables et les carried interests à postes et compétences équivalents ;

Engagement 9

Combattre les stéréotypes de genre et le sexisme ordinaire :

  • mise en place de formations sur les biais inconscients pour les managers de fonds et leurs équipes ;
  • suivi du sexisme ordinaire : inclure dans le règlement intérieur (s’il y en a un) un point sur le harcèlement sexuel et désigner un interlocuteur pour toute demande de « whistle blowing ».

Engagement 10

Mesurer et publier l’indice de parité tel qu’il est défini par la loi Pénicaud, même si la taille de la société de gestion ne rend pas obligatoire son calcul et sa publication.

Engagement 11

Mettre en place des politiques en faveur des familles :

  • Congé paternité : mettre en place des mesures d’incitation pour tous les salariés et jusqu’au sein du management ;
  • Congé maternité et paternité : s’assurer que les conditions optimales de départ et de retour soient mises en œuvre (flexibilité des horaires, télétravail, promotion, part variable sur l’ensemble de l’an- née et non sur les mois de présence, etc).

Engagement 12

Participer aux programmes, pilotés par Level 20 et France Invest :

  • De témoignages de role models dans les écoles afin d’attirer plus de femmes dans les métiers du capital-investissement ;
  • De mentoring afin de contribuer à retenir les talents.
B – Dans les entreprises que nous accompagnons : s’engager à un suivi de la parité
B.1 – Pour les fonds de venture, de corporate venture et de growth equity by SISTA

Engagement 13

Mesurer et suivre le nombre de dossiers reçus portés par des femmes fondatrices, co-fonda- trices et dirigeantes d’entreprises, ainsi que leurs modalités de réception.

Engagement 14

Mesurer et suivre le nombre de premiers rendez-vous organisés avec des femmes fondatrices, co-fondatrices et dirigeantes d’entreprises.

Engagement 15

Mesurer et suivre le nombre de start-up financées, les montants investis et les parts de capital détenues par les femmes fondatrices, co-fondatrices et dirigeantes d’entreprises.

Engagement 16

Communiquer annuellement ces indicateurs à France Invest et à SISTA (qui les anonymiseront) afin de suivre et mesurer les progrès réalisés.

Engagement 17

Appliquer des processus équitables de sélection des projets en s’appuyant notamment sur une liste indicative de questions non genrées afin de prendre conscience de biais éventuels.

Engagement 18

Réserver du temps aux femmes porteuses de projets, au travers d’office hours, pour les aider à intégrer un réseau essentiellement masculin et les encourager à lutter contre leurs propres biais qui les conduisent parfois à sous-dimensionner leurs levées de fonds.

Engagement 19

Faire rayonner les bonnes pratiques dans l’écosystème (incubateurs, staty-up labs, etc.):

  • En faisant appel à plus de femmes expertes, figures inspirantes, et à des mentores. ;
  • En soutenant et accompagnant les réseaux de femmes dédiés à l’entreprenariat et à la tech.

L’ensemble de  ces engagements 13 à 19 a pour but de nou conduire à un objectif de 25% de start-up financées en 2025 fondées, cofondées ou dirigées par des femmes, 30 % en 2030, 50 % en  2050.

NB : Les engagements 13 à 19  de cette charte sont ceux qui existaient déjà dans la charte SISTA publiée en octobre 2019. Les fonds de Venture, de Corporate Venture et de Growth Equity qui signent cette charte acceptent d’ores et déjà que les indicateurs communiquées à France Invest (au titre de l’engagement 16) soient transférés après anonymisation à SISTA pour que  le baromètre issu de l’exploitation de ces données soit le plus exhaustif possible

B.2 – Pour les fonds de capital développement, capital transmission, infrastructure et dette privée

Engagement 20

Mesurer la place des femmes dans les sociétés de nos portefeuilles en s’engageant à :

  • Produire les données ci-dessous :
  • Pourcentage de femmes dans les effectifs globaux;
  • Mixité des conseils de surveillance / CA / Comité de suivi : nombre et pourcentage des femmes;
  • Mixité des comités de directions : nombre et pourcentage des femmes;
  • Présenter un bilan une fois par an devant les organes de gouvernance sur les sujets de mixité.

Engagement 21

Communiquer annuellement les indicateurs à France Invest (qui les anonymisera) afin de suivre et mesurer les progrès réalisés.

Engagement 22

Inclure les sujets de parité dans les audits ESG (à l’entrée et éventuellement à la sortie) et dans les rapports annuels ESG.

Engagement 23

S’assurer que les lois en matière de parité (notamment l’application de la loi Copé-Zimmermann aux sociétés non cotées de plus de 250 salariés, la mesure de l’indice de parité « Pénicaud », les procédures de recrutement telles que prévues dans la loi Pacte) soient appliquées.

Engagement 24

Promouvoir les meilleures pratiques en matière de parité dans la gouvernance des entreprises quand la loi ne s’applique pas stricto sensu (en particulier l’application de la loi Copé- Zimmermann aux sociétés par actions simplifiées non cotées de plus de 250 salariés) et en menant des actions d’information et de pédagogie vis-à-vis des sociétés en portefeuille.

Engagement 25

Faire ses meilleurs efforts pour conduire les sociétés en portefeuille (ayant plus de 500 salariés) à avoir une proportion de femmes dans leurs instances exécutives d’au moins 30 % en 2030.

C – Chez les investisseurs* dans les fonds de capital-investissement

*assureurs, fonds de pension fonds d’épargne, family office, investisseurs institutionnels

Engagement 26

Mesurer la parité dans les sociétés gérant les fonds dans lesquels nous investissons :

  • Pourcentage et nombre de femmes dans la société de gestion ;
  • Pourcentage et nombre de femmes dans les équipes d’investissement ;
  • Pourcentage de femmes par niveau hiérarchique.

Engagement 27

Communiquer annuellement les indicateurs à France Invest (qui les anonymisera) afin de suivre et mesurer les progrès réalisés.

Engagement 28

Intégrer la parité des équipes dans les sociétés de gestion et leurs participations dans la décision d’investir dans un fonds de capital-investissement et suivre dans le temps la mise en place d’une trajectoire d’amélioration significative en matière de parité en formalisant par écrit les critères à suivre.

Engagement 29

Proposer à la société de capital-investissement l’atteinte d’objectifs chiffrés et étalés dans le temps, relatifs à un meilleur équilibre entre femmes et hommes dans ses équipes.

Engagement 30

Requérir de la société de capital-investissement qu’elle produise un rapport annuel à ses investisseurs sur les sujets de parité (inclus le cas échéant dans le rapport annuel ESG).

Télécharger la Charte Parité Télécharger la version anglaise Charte Parité

Liste des signataires

Au 5 mars 2020, les signataires sont :

123 INVESTMENT MANAGERS; 17CAPITAL; 1KUBATOR; 21 INVEST; 3I FRANCE; A PLUS FINANCE; AALPS CAPITAL; ABENEX; ACCESS CAPITAL PARTNERS; ACE MANAGEMENT; ACOFI GESTION; ACTIVA CAPITAL; ACTIVE INVEST; ADAXTRA CAPITAL; ADVENT FRANCE BIOTECHNOLOGY; ADVENT INTERNATIONAL; AFRICINVEST EUROPE; AGRO INVEST; AI.VEN; ALLIANCE ENTREPRENDRE; ALLIANZ; ALOE PRIVATE EQUITY; ALTER EQUITY; ALVEN; AMBOISE PARTNERS; AMETHIS; AMUNDI PRIVATE EQUITY FUNDS; AMUNDI TRANSITION ENERGETIQUE; ANDERA PARTNERS; ANTIN INFRASTRUCTURE PARTNERS; APAX PARTNERS DEVELOPMENT; APAX PARTNERS; APICAP; AQUA ASSET MANAGEMENT; AQUASOURCA; AQUITI GESTION; ARCHIMED; ARDIAN FRANCE; ARKEA CAPITAL; ASTORG; ATLANTE GESTION; AURIGA PARTNERS; AXA VENTURE PARTNERS; AXA; AXELEO CAPITAL; AZULIS CAPITAL; B & CAPITAL; BC PARTNERS; BEE UP CAPITAL; BEX CAPITAL; BNP PARIBAS AGILITY CAPITAL; BPIFRANCE INVESTISSEMENT; BREEGA; BRIDGEPOINT CREDIT FRANCE; BRIDGEPOINT PORTFOLIO SERVICES; BRIDGEPOINT; BROWNFIELDS GESTION; BUTLER CAPITAL PARTNERS; CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS; CALAO FINANCE; CAP DECISIF MANAGEMENT; CAPAGRO; CAPELIA; CAPHORN INVEST; CAPITAL CROISSANCE; CAPITAL EXPORT; CAPITAL GRAND EST; CAPZA; CARDIF; CARLYLE; CATHAY CAPITAL PRIVATE EQUITY; CATHAY INNOVATION; CENTRE CAPITAL DEVELOPPEMENT; CEREA PARTNERS; CHEQUERS PARTENAIRES; CIC PRIVATE DEBT; CINVEN FRANCE; CITA INVESTISSEMENT; CITIZEN CAPITAL; CITY STAR INDUSTRY INVESTMENT; COBALT CAPITAL; COLBERT DEVELOPPEMENT; COLLER CAPITAL; COMMITTED ADVISORS; CONNECT PRO; CREADEV; CRÉDIT MUTUEL CAPITAL PRIVÉ; CRÉDIT MUTUEL EQUITY; CRÉDIT MUTUEL INNOVATION; CVC ADVISERS; DAPHNI; DEMETER PARTNERS; DEMETER VENTURES; EDMOND DE ROTHSCHILD PRIVATE EQUITY; EDUCAPITAL; EIFFEL INVESTMENT GROUP; EKKIO CAPITAL; ELAIA PARTNERS; ELAÏS ORIUM; ELEPHANTS & VENTURES / HARDWARE CLUB; ELIGE CAPITAL; EMZ PARTNERS; ENTREPRENEUR VENTURE GESTION; EQUISTONE PARTNERS EUROPE; EQUITIS GESTION; ESFIN GESTION; ESSLING CAPITAL; ETOILE ID; EURAZEO PME; EURAZEO; EUREFI; EUTOPIA GESTION; EXPERIENCED CAPITAL MANAGEMENT; EXTENDAM; FAIRWEST; FCDE; FFP; FINANCIERE FLORENTINE; FINANCIERE POUYANNE; FINORPA GESTION; FINOVAM GESTION; FIVE ARROWS MANAGERS; FIVE SEASONS VENTURES; FLEXSTONE PARTNERS; FLORAC; FNB PRIVATE EQUITY; FRANCE REBOND INDUSTRIE; FRENCHFOOD CAPITAL; FRST CAPITAL; FUTURE POSITIVE CAPITAL; GAIA CAPITAL PARTNERS; GALIA GESTION; GALIENA CAPITAL; GARIBALDI PARTICIPATIONS; GENEO CAPITAL ENTREPRENEUR; GENERIS CAPITAL PARTNERS; GIMV; GO CAPITAL; GRAND SUD-OUEST CAPITAL; H.I.G. EUROPEAN CAPITAL PARTNERS; HI INOV; HLD ASSOCIÉS EUROPE; IBIONEXT; IDIA; IDINVEST PARTNERS; IK INVESTMENT PARTNERS; IMPACT PARTENAIRES; INCO VENTURES; INDOSUEZ WEALTH MANAGEMENT; INFRALION CAPITAL MANAGEMENT; INFRAVIA CAPITAL PARTNERS; INITIATIVE & FINANCE; INNOVACOM; INNOVAFONDS; INTER INVEST CAPITAL; INVESTISSEURS ET PARTENAIRES; IRDI SORIDEC GESTION; IRIS CAPITAL; ISAI GESTION; IXO PRIVATE EQUITY; JEITO CAPITAL; JMYX HOLDING; JOLT CAPITAL; JUMP VENTURE; KEENSIGHT CAPITAL; KEPLER CHEUVREUX INVEST; KORELYA CAPITAL; KREAXI; L CATTERTON EUROPE; LATOUR CAPITAL MANAGEMENT; LBO FRANCE GESTION; LCL – LE CREDIT LYONNAIS; LGT PRIVATE DEBT; LT CAPITAL; MBO & CO; MEESCHAERT CAPITAL PARTNERS; MERIDIAM; MIROVA; MOMENTUM INVEST; MONTAGU PRIVATE EQUITY; MONTEFIORE INVESTMENT; MORINGA PARTNERSHIP; MOTION EQUITY PARTNERS; NCI; NEWFUND MANAGEMENT; NEXTSTAGE AM; NIXEN; NORD CAPITAL PARTENAIRES; NORD EUROPE PARTENARIAT; OMNES CAPITAL; ORANGE DIGITAL INVESTMENT; OUEST CROISSANCE; P.FACTORY; PAI PARTNERS; PALUEL-MARMONT CAPITAL; PARIS ANGELS CAPITAL; PARQUEST CAPITAL; PARTECH PARTNERS; PARVILLA INVESTISSEMENTS; PARVILLA; PAUL CAPITAL FRANCE; PECHEL; PENINSULAR CAPITAL MANAGEMENT; PERCEVA; PHITRUST IMPACT INVESTORS; PICARDIE INVESTISSEMENT GESTION; QUADRILLE CAPITAL; QUAERO CAPITAL; QUALIUM INVESTISSEMENT; RAISE; RING; RIVES CROISSANCE; ROTSCHILD MARTIN MAUREL; SAGARD; SEILLANS INVESTISSEMENT; SERENA CAPITAL; SIGMA GESTION; SIPAREX; SOCADIF; SODERO GESTION; SOFIMAC INNOVATION; SOFINNOVA PARTNERS; SOFIPACA; SOFIVAL; SOPROMEC PARTICIPATIONS; SPARRING CAPITAL; SPRING; STARQUEST; SUPERNOVA INVEST; SWEN CAPITAL PARTNERS; TECHLIFE CAPITAL; TERTIUM MANAGEMENT; TÉTHYS INVEST; TIKEHAU CAPITAL; TILT CAPITAL PARTNERS; TIME FOR GROWTH; TRAIL CAPITAL; TRUFFLE CAPITAL; TURENNE GROUPE; UI GESTION; UNEXO GESTION; UNIGRAINS DEVELOPPEMENT; UNIGRAINS; VALEURS MOBILIERES ELYSEES; VAUBAN INFRASTRUCTURES PARTNERS; VENDIS CAPITAL MANAGEMENT; VENTECH; VERMEER CAPITAL; VESPA; WEINBERG CAPITAL PARTNERS; WENDEL; WHITE STAR CAPITAL EUROPE; WINDHURST / NEOPAR; XANGE; YOTTA CAPITAL PARTNERS; YRIX CAPITAL CONSEIL;