Parité dans le capital-investissement en 2020

Parité dans le capital-investissement en 2020

Communiqué de presse, Etude

Progression de la parité grâce à des recrutements qui se féminisent

Désirant faire progresser la parité dans les métiers de l’investissement, France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) a créé il y a 10 ans, en partenariat avec Deloitte, un baromètre annuel pour suivre l’évolution sur ce sujet. Sa 11ème édition, qui porte sur les chiffres 2020, est publiée ce jour.

Télécharger le communiqué de presse Télécharger l'étude

Sur les 352 sociétés de gestion adhérentes à France Invest au 31/12/2020, 207 ont répondu à l’étude, soit un taux de participation de 59 %.

« Enfin ! Les chiffres sur la mixité en 2020 montrent que les curseurs commencent à bouger sur la proportion de femmes dans les équipes d’investissement. L’évolution est surtout notable sur les postes juniors où les recrutements, venant de filières plus diversifiées, ont boosté la mixité. Les évolutions constatées placent le capitalinvestissement français sur la bonne trajectoire pour remplir les objectifs fixés dans la Charte Parité de France Invest de février 2020 : atteindre un premier palier de 25 % de femmes à des postes seniors dans les équipes d’investissement d’ici 2030. » précise Dominique Gaillard, président de France Invest.

Le pourcentage de femmes dans les équipes d’investissement des sociétés de gestion augmente

Dans les sociétés de gestion, 41 % des effectifs sont féminins. Ce chiffre est stable depuis 2011 et oscille entre 38 et 41 % selon les années. En revanche, c’est au sein des équipes d’investissement que la part des femmes a progressé en 2020 : elles sont 27 % de femmes (vs. 23 % en 2019).

La parité progresse fortement au 1er grade d’entrée dans les métiers de l’investissement…
Si dans les équipes d’investissement le pourcentage de femmes progresse à presque tous les grades par rapport à 2019, l’évolution est surtout sensible pour les chargées d’affaires et analystes, premier niveau d’entrée dans le métier d’investisseur. La part des femmes à cette fonction qui stagnait, depuis 2013, entre 30 et 33 %, est passée à 39 % en 2020 et affiche un début de décollage. En revanche, les femmes ne sont plus que de 20 % environ aux postes d’associés et de membres de directoires ou de comités exécutifs.

… liée à la forte poussée des recrutements.
En lien avec la dynamique de croissance du secteur, 215 recrutements ont eu lieu dans les équipes d’investissement. Les femmes représentent 36 % de ces recrutements, soit une hausse de 6 points par rapport à 2019. Ce mouvement est encore plus marqué pour les chargés d’affaires et analystes où les recrutements féminins ont bondi de 11 points en un an pour atteindre 44 % des nouvelles recrues.

La mixité est source d’une plus grande diversité des profils.
Face à l’étroitesse des viviers de recrutements traditionnels et à leur faible niveau de féminisation (écoles de commerce et d’ingénieurs, banques d’affaires, autres sociétés de gestion) les recrutements ont été plus largement ouverts à d’autres filières. En 2020, 29% des femmes recrutées (vs. 19% des hommes) sont issues de l’université.

Passée la prise de conscience avec la Charte France Invest, les objectifs de parité se traduisent concrètement.
86 % des sociétés de gestion ont un objectif de mixité ; pour 29 % cet objectif est chiffré ; et 78 % mettent en place des actions spécifiques pour les femmes au sein de leur structure au regard de la Charte Parité de France Invest. En outre, 80 % des répondants déclarent privilégier la parité à l’embauche, à compétences et qualités égales.

Le suivi de la parité est renforcé dans les entreprises accompagnées.
Les indicateurs qui permettent de suivre l’évolution de la parité dans les entreprises accompagnées par les sociétés de gestion ont été renforcés. En 2020, première année étalon post Charte, 45 % de ces entreprises ont des femmes aux instances executives (comité de direction, comité exécutif) et 10 % ont une femme présidente, directrice générale ou gérante.

Découvrir également