Baromètre Cleantech S1 2020

Baromètre Cleantech S1 2020

Financement de la transition énergétique et environnementale par le capital-investissement français au 1er semestre 2020

  • 270 M€ apportés à 39 opérations de financement de cleantech

 

La Commission Climat de France Invest, Association des Investisseurs pour la Croissance, publie son baromètre des investissements réalisés par les acteurs français du capital-investissement dans le secteur des Cleantech au 1er semestre 2020, en collaboration avec le media GreenUnivers et EY.

Télécharger le communiqué de presse Télécharger le baromètre

 

Sophie Paturle, Présidente de la Commission Climat de France Invest, souligne « Par rapport aux deux années précédentes, les investissements dans les Cleantech sont sans surprise en repli au cours du 1er semestre 2020, marqué par la crise du Covid-19. Toutefois, nous anticipons un fort rebond, car la transition écologique sera un des éléments du plan de relance en France et en Europe, en mesure de soutenir le PIB et la création d’emplois. La baisse des coûts de production dans les énergies renouvelables et dans le stockage de l’énergie ces cinq dernières années ouvrent de nouvelles perspectives et démontrent qu’il est possible de relever des défis technologiques qui porteront probablement dans un futur proche sur l’hydrogène. »

 

Évolution des investissements

Au 1er semestre 2020, 41 opérations de financement ont été réalisées par les professionnels du capital-investissement français auprès d’entreprises actives dans le secteur de la transition énergétique et environnementale.

Les capitaux propres apportés à ces entreprises s’élèvent à 270 M€ pour les 39 opérations dont les montants sont connus.

 

Investissements par secteur

Pour la première fois, une start-up de l’économie circulaire réalise une levée de fonds supérieure à 100 M€ (Back Market, reconditionnement de smartphones et d’ordinateurs), ce montant n’a été atteint que 9 fois depuis la création du baromètre en 2010.

 

Investissements par stade de maturité

Le segment du capital-innovation a apporté 203 M€, soit 75% des investissements du semestre, à 23 start-up établies, dont la moitié pour l’opération supérieure à 100 M€.

 

Découvrir également