Baromètre des levées de fonds Cleantech en France – 10 ans

Baromètre des levées de fonds Cleantech en France – 10 ans

10 ans

Financement de la transition énergétique et environnementale par le capital-investissement français

En 2019

  • Pallier haut de 1,2 Md€ apporté à un record de 100 financements de Cleantech

Depuis 10 ans

  • 5,7 Mds€ investis à plus d’un tiers dans les énergies renouvelables
  • Forte accélération des investissements face à l’urgence climatique

La Commission Climat de France Invest, Association des Investisseurs pour la Croissance, publie son baromètre des investissements réalisés par les acteurs français du capital-investissement dans le secteur des Cleantech en 2019 et sur les 10 dernières années (2010 à 2019), en collaboration avec le site GreenUnivers et EY.

Télécharger le communiqué de presse Télécharger le baromètre

 

Sophie Paturle, Présidente de la Commission Climat de France Invest, souligne « 2019 confirme le maintien à un très haut niveau des financements dans le secteur des Cleantech. Au tournant d’une nouvelle décennie, les constats sont que les évolutions technologiques ont joué un rôle majeur pour développer les Cleantech liées à la transition énergétique et environnementale et que les business models attachés deviennent rentables. Notre ambition est de continuer à financer une économie bas-carbone, de faire éclore de nouveaux entrants et de favoriser la transformation de l’appareil productif existant. »

A l’occasion des 10 ans de la Commission Climat, créée en novembre 2009, Dominique Gaillard, Président de France Invest rappelle que « Les Cleantech réinventent des pans entiers de l’économie et nécessitent, pour voir le jour et se développer, des investisseurs pionniers, capables d’apporter des montants significatifs sur un temps long pour concevoir des technologies innovantes et étendre leur usage à grande échelle. C’est bien là, la fonction du capital-investissement, dans un contexte où nul ne peut ignorer le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles. »

 

Investissements

En 2019, un record de 104 financements a été franchi par les professionnels du capital-investissement français auprès d’entreprises du secteur de Cleantech. Les capitaux propres apportés à ces entreprises s’élèvent à 1,178 Md€ pour les 100 opérations dont les montants sont connus. Ce niveau est tout proche du record atteint en 2018 avec 1,226 Md€.

 

Sur 10 ans, ce sont 5,7 Mds€ qui ont été investis au capital des Cleantech en France au travers de 831 opérations de financement. La très forte accélération des montants investis sur la période a permis de multiplier par 3,5 le ticket moyen, passé de 3,2 M€ en 2010 à 11,3 M€ en 2019.

Évolution des investissements
Évolution des investissements

 

Secteurs

En 2019, le secteur des énergies renouvelables arrive largement en tête avec 21 financements pour un total de 362 M€. Il est suivi de près par l’AgTech qui affiche une très forte montée en puissance avec 22 financements pour un total de 257,5 M€ (vs 21 M€ en 2017 et 91 M€ en 2018).

Sur 10 ans, avec plus de 2 Mds€, les énergies renouvelables ont bénéficié de 36% des montants investis, loin devant les transports et l’efficacité́ énergétique. Parmi les nouveaux secteurs, l’AgTech réalise une fulgurante percée avec près de 370 M€ investis en trois ans.

« Le private equity a apporté plus de 2 Mds€ aux énergies renouvelables sur la décennie écoulée et a contribué à la transition énergétique en investissant dans des start-ups dont certaines sont devenues des pépites du secteur. Aujourd’hui, le relais est pris par les fonds d’infrastructure qui investissent massivement dans les technologies bas-carbone. » précise Alexis Gazzo, Partner, Climate Change and Sustainability Services, chez EY.

2019

2010-2019, en cumulé

 

Stades de maturité

En 2019, 570 M€, soit près de la moitié (48%) des investissements, ont été apportés par les professionnels du capital-innovation, lors de 62 opérations. 522 M€ ont été investis dans 14 opérations pour financer des entreprises plus matures.

Sur 10 ans, le capital-innovation arrive en tête, en nombre d’opérations et en montants investis, tout juste devant le capital-développement.

2019

2010-2019, en cumulé

Découvrir également