Baromètre financement des cleantech au S1 2019

Baromètre financement des cleantech au S1 2019

Financement de la transition énergétique et environnementale par le capital-investissement français au 1er semestre 2019

  • 329 M€ apportés à 32 opérations de financement de cleantech

La Commission Climat de France Invest, Association des Investisseurs pour la Croissance, publie son baromètre des investissements réalisés par les acteurs français du capital-investissement dans le secteur des Cleantech au 1er semestre 2019, en collaboration avec le site GreenUnivers et EY.

Télécharger le communiqué de presse Télécharger le baromètre

 

Sophie Paturle, Présidente de la Commission Climat de France Invest, souligne « Les investisseurs restent très actifs au premier semestre 2019 pour accompagner les entrepreneurs de la transition écologique. Les levées de fonds dans les AgTech, l’Agri-Innovation et la chimie verte sont en croissance spectaculaire. Bravo à Ynsect qui occupe le devant de la scène et qui montre qu’il est possible de lever des fonds de plus de 100 millions d’euros pour accompagner les champions de la transition écologique. »

 

Évolution des investissements

Au 1er semestre 2019, 36 opérations de financement ont été réalisées par les professionnels du capital-investissement français auprès d’entreprises actives dans le secteur de la transition énergétique et environnementale.

Les capitaux propres apportés à ces entreprises s’élèvent à 329 millions d’euros pour les 32 opérations dont les montants sont connus.

 

 

Investissements par secteur

Pour la première fois le secteur de l’AgTech arrive très largement en tête en montants investis et premier ex-aequo pour le nombre d’opérations de financement. Avec 129 millions d’euros, soit 39 % des investissements, ce secteur dépasse sur un seul semestre son propre record de 2018 (91 millions d’euros) qui avait déjà été marqué une très forte accélération avec un quadruplement des investissements en un an. Ceci est le fait de la levée d’Ynsect à plus de 100 millions d’euros. « Les jeunes sociétés françaises à fort potentiel peuvent enfin mobiliser des tours de table conséquents avec des investisseurs financiers français, accompagnés par des internationaux. » souligne Sophie Paturle.

Les énergies renouvelables et la chimie arrivent ensuite, totalisant respectivement 53 et 51 millions d’euros d’investissement en capital.

 

Au 1er semestre 2019, 258 millions d’euros, soit plus des 3/4 (78 %) du montant total, ont été investis par les professionnels du capital-innovation, au travers de 21 opérations.

Investissements par stade de maturité

 

Découvrir également