Gautier

Gautier

Redevenir une entreprise familiale

Entreprises familiales, questions de fonds

Découvrez les témoignages de dirigeants d’entreprises familiales qui ont ouvert une part minoritaire de leur capital à des fonds d’investissement. Pourquoi ont-ils franchi le pas ? Quels étaient leurs a priori sur les actionnaires financiers ? Comment vivent-ils aujourd’hui cette relation ? Perte de contrôle, perte de l’histoire familiale, niveau d’endettement élevé, densité des reportings, incertitude quant à la sortie des fonds, … Qu’en est-il réellement ? De toutes les régions de France, ils témoignent dans la série : Entreprises familiales, questions de fonds.

 

Des actionnaires avec qui on est bien chez soi

 

David Soulard, Directeur Général de Gautier, « Nous nous sommes retrouvés derrière un projet pour que Gautier redevienne une entreprise familiale ». L’entreprise est alors cotée. Il fallait donc dans un premier temps la retirer de la Bourse et racheter les actions. Ceci a été possible avec le concours de fonds d’investissement qui sont « des partenaires de haut de bilan, un renfort nécessaire à un moment pour faire des passages ».  Le tout avec un équilibre entre la rémunération des fonds, des salariés et de l’outil industriel. Les fonds apportent de surcroît un regard sur la stratégie, la challenge et les résultats sont bien présents. Chacun a son rôle : « Je ne dois pas à être un expert financier, je dois en être juge et être un expert de là où doit aller l’entreprise ».

load

Connectez-vous à votre espace

Mot de passe oublié ?