2020 ou l’année de la « slowbalisation »

2020 ou l’année de la « slowbalisation »

Veille économique

Selon les dernières prédictions de PwC, l’année 2020 serait celle de la « slowbalisation » ou ralentissement de la croissance de l’économie mondiale. Les tensions commerciales devraient notamment créer des difficultés pour les chaines de livraisons et l’ultérieure intégration économique. Le cabinet s’attend toutefois à ce que la sphère des services tire son épingle du jeu, avec des exportations atteignant un record de 7 000 milliards de dollars. La poursuite de la création d’emplois – à hauteur de 2 millions – est attendue au sein des économies du G7. La note précise que 4 nouveaux emplois sur 5 devraient être localisés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et au Japon. Cette année devrait également être celle de l’ascension de l’Inde dans les classements économiques mondiaux. Après avoir dépassé le Royaume-Uni et la France pour devenir la cinquième économie mondiale en 2019, le pays devrait supplanter l’Allemagne avant 2025 et le Japon avant 2030, se plaçant ainsi juste derrière la Chine et les Etats-Unis. La sixième place du classement se jouera donc entre la France et le Royaume-Uni et sera fonction de l’évolution du cours de la livre par rapport à celui de l’euro – qui devrait par ailleurs rester instable en 2020.

Plus d'information