Actualités économiques – 21 février

Actualités économiques – 21 février

Veille économique

Confiance renouvelée des entreprises américaines quant à l’évolution du contexte économique français

La Chambre de Commerce Américaine en France et le cabinet de conseil Bain & Company publient la 20ème édition du Baromètre AmCham-Bain, qui mesure le moral des investisseurs américains en France et leur perception de l’environnement économique. Les résultats soulignent le regain d’optimisme des entreprises américaines quant à l’évolution du contexte économique français et l’attractivité du territoire. Ainsi, 41% des répondants anticipent une évolution favorable du contexte économique dans les 2-3 années à venir, soit une hausse de 11 points de pourcentage par rapport à 2018. Cette confiance se traduit notamment dans les intentions de création d’emplois, puisque 51% des entreprises américaines en France prévoient une évolution à la hausse du nombre de leurs salariés en France. En dépit d’un climat social tendu, la part des interrogés considérant la France comme une bonne ou une très bonne destination d’investissement en Europe atteint un niveau historique, à 64% (contre 56% l’année précédente). Enfin, si l’environnement culturel (77%), la situation géographique (76%) ou encore la qualité de vie (72%) constituent les principaux atouts de la France pour les investisseurs américains, le coût de la main d’œuvre (66%) ainsi que les licenciements (coûts et procédures avec respectivement 63% et 66%) restent des points faibles malgré les réformes engagées.

En savoir plus

 

Dette privée : 125,9 milliards de dollars levés en 2019, soit une hausse de 17% sur un an

Pitchbook dévoile les résultats de son rapport annuel consacré au marché mondial de la dette privée. En 2019, les levées de capitaux sont en hausse et atteignent 125,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 17,3% sur un an. Le nombre de fonds ayant levés poursuit toutefois son repli (89 véhicules contre 100 en 2018 et 142 en 2017), reflétant la tendance à l’augmentation de la taille moyenne des fonds observée sur la classe des actifs alternatifs. L’étude souligne par ailleurs que le sous-segment du direct lending ou prêts directs représentent 56,9% des capitaux levés en 2019, soit 71,6 milliards de dollars. Les souscriptions des fonds de pension demeurent très significatives, à l’image de l’ASRS (Arizona’s State Retirement System) qui prévoit de faire passer la part de son portefeuille consacrée aux allocations en direct lending de 13% à 17%. Bien que le marché de la dette privée soit plus développé aux États-Unis qu’en Europe, cette dernière rattrape néanmoins son retard en comptant pour près de 40% des capitaux globaux levés sur les deux dernières années. Le montant du dry powder, toujours en hausse, atteint pour sa part 241,4 milliards de dollars à la fin de mars 2019.

En savoir plus

 

En 2019, la France enregistre une baisse de son déficit commercial

Selon la récente analyse annuelle publiée par les Douanes françaises, le solde commercial de la France s’améliore pour l’année 2019, avec un déficit de 58,9 milliards d’euros après 62,8 milliards d’euros l’année précédente. Il s’agit là de la première amélioration depuis 2015, ce niveau étant par ailleurs proche du solde moyen des 10 dernières années (soit -56,9 milliards d’euros). Cette évolution s’explique notamment par une progression des exportations (+3,3% en 2019 après +3,8% l’année précédente) beaucoup plus marquée que celle des importations (+2,2% après +4,3%). L’aéronautique, les produits pharmaceutiques ainsi que le textile et l’habillement apparaissent comme les secteurs ayant le plus contribué à l’augmentation des exportations françaises dont le montant total s’établit à 508 milliards d’euros. Le rapport souligne par ailleurs que l’Union européenne demeure le premier marché de destination de la France, comptant pour 59% de ses exportations. L’Allemagne (14% des exportations françaises), les États-Unis (8,5 %) et l’Italie (7,6 %) apparaissent quant à eux comme les principaux clients de la France. Il est enfin à noter que le nombres d’entreprises exportatrices, qui s’élève à 128 373 en 2019 après 125 283 en 2018, atteint son plus haut niveau en 15 ans.

En savoir plus