Attraction des investisseurs internationaux

Attraction des investisseurs internationaux

Veille économique

Investissements directs à l’étranger : la France se hisse à la cinquième place des pays les plus attractifs

Le cabinet de conseil américain A.T Kearney publie cette semaine son classement 2019 des pays les plus attractifs auprès des grands investisseurs internationaux.

Pour la septième année consécutive, les Etats-Unis arrivent en tête, une position leader notamment imputable à l’expansion économique robuste et durable du pays mais également à sa fiscalité compétitive et ses capacités technologiques. Viennent ensuite l’Allemagne, le Canada ou encore le Royaume-Uni qui conserve la quatrième place du classement, en dépit des incertitudes liées à la question du Brexit. La France gagne quant à elle deux places cette année, se hissant pour la première fois en cinquième position des pays les plus propices aux investissements directs à l’étranger (IDE).

Selon A.T Kearney, la confiance des investisseurs étrangers dans l’économie française, qui a connu une forte hausse depuis l’élection du Président Macron, n’a pas été entamée depuis par les récents mouvements des « gilets jaunes ». De plus, la prévision de croissance française pour 2019 – autour de 1,3% – s’aligne avec celles des membres de la zone euro, dépassant même celle de l’Allemagne fixée à 0,8%. La Chine, qui avait occupé la première place du classement entre 2002 et 2012, tombe pour sa part à la septième place, soit son plus bas classement en vingt ans. Ce recul s’explique en partie par le ralentissement de la demande intérieure, le recul des exportations ou encore par l’impact de la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

En savoir plus