Attractivité industrielle : la France conserve la première place européenne

Attractivité industrielle : la France conserve la première place européenne

Veille économique

Le cabinet de conseil EY dévoile la seconde édition de son baromètre de l’attractivité industrielle de la France. Selon les résultats de cette enquête menée en 2019 auprès de 210 dirigeants impliqués dans des décisions d’investissement international, la France reste très attractive pour les industriels étrangers. Elle conserve ainsi la première place européenne pour les sites de production d’entreprises à capitaux étrangers et comptabilise 339 projets d’implantation et d’extension à fin 2018 (+5% par rapport à 2017), loin devant la Turquie (203 projets) et l’Allemagne (152 projets). Le Royaume-Uni, pénalisé par les incertitudes du Brexit, chute quant à lui à la quatrième place avec 140 projets (-35% par rapport à l’année précédente). Selon les interrogés, le numérique (31%), l’énergie (28%), les technologies vertes (21%), les services aux entreprises (21%) ou encore l’industrie pharmaceutique et les biotechnologies (18%) apparaissent comme les secteurs porteurs à l’avenir. Les dirigeants interrogés se disent enfin vigilants sur les améliorations nécessaires à la compétitivité françaises, notamment l’éducation et la formation (37%), le soutien aux PME (36%), la diminution des coûts de main d’œuvre (32%) ou encore le soutien aux industries de haute technologie et à l’innovation (32%).

Plus d'informations

Découvrir également