Changement climatique & stabilité financière

Changement climatique & stabilité financière

Veille économique

Le changement climatique, un enjeu pour la stabilité financière

Dans un récent bulletin, la Banque de France s’intéresse à l’impact du changement climatique sur la stabilité financière et la valeur des actifs.

L’accroissement de la sévérité et de la fréquence des catastrophes naturelles issues du réchauffement climatique pourrait en effet toucher le secteur financier via les actifs financés ou assurés. Les auteurs soulignent ainsi l’existence d’un risque physique – résultant de l’impact direct du changement climatique sur les personnes et les biens – qui, en cas de matérialisation, conduirait à la déstabilisation des tissus économiques locaux et à l’érosion de la valeur des actifs. L’accroissement du risque physique serait par ailleurs différencié dans le monde selon les caractéristiques des écosystèmes. Il apparait que le secteur financier pourrait également être déstabilisé par la transition vers une économie bas-carbone, si cette dernière était trop soudaine ou trop tardive.

En effet, certains actifs se dévalueraient rapidement en raison de la dégradation des perspectives financières des contreparties fortement émettrices de gaz à effet de serre et de celles productrices des énergies fossiles. A noter enfin que l’existence de ces risques physique et de transition ont d’ores et déjà conduit les superviseurs et les banques centrales à appeler à la mise en place rapide de dispositifs internes nécessaires de suivi chez les acteurs financiers.

En savoir plus