Effets des salaires minima en France

Effets des salaires minima en France

Veille économique

Quel est l’effet des salaires minima sur la dynamique globale des salaires français ?

La Banque de France présente dans un récent document de travail les effets des salaires minima – SMIC et minima de branche – sur la rigidité des salaires en France.

Sont utilisées pour ce faire des données individuelles de salaire appariées avec les salaires minima de branche sur la période 2005-2015. Après simulations, les auteurs arrivent au constat suivant : les négociations de salaires minima ont un impact sur le calendrier et l’ampleur des relèvements salariaux au niveau individuel. Ainsi, l’ampleur des ajustements salariaux repose à la fois sur l’inflation et le chômage mais également sur l’augmentation des salaires minima.

Au niveau agrégé, les salaires minima ont un effet non négligeable sur la dynamique des salaires. L’étude évalue ainsi l’effet cumulé – sur un horizon de 5 ans – d’une augmentation de 1% du SMIC ou des minima de branche à 0,13% et 0,16% respectivement, soit plus de la moitié de l’effet direct de l’inflation.

Il apparait de plus que les salaires minima amplifient l’effet de l’inflation sur les salaires agrégés. Si l’effet de l’inflation sur la dynamique globale des salaires est porté à 0,42%, celui du SMIC est évalué à 0,17% et celui des minima de branche à 0,16%. Les auteurs précisent toutefois que cet effet d’amplification est variable selon le niveau des salaires : une augmentation du SMIC se répercuta majoritairement sur les plus bas salaires et n’aura qu’une très faible incidence sur les salaires les plus élevés.

En savoir plus