Trésorerie des grandes entreprises & ETI

Trésorerie des grandes entreprises & ETI

Veille économique

L’investissement semble dynamique et la situation de trésorerie stabilisée chez les grandes entreprises et ETI

Rexecode et l’Association Française des Trésoriers d’Entreprises (AFTE) dévoilent cette semaine les résultats de l’enquête de trésorerie des grandes entreprises et ETI.

Bien que les délais de paiement des clients aient tendance à s’allonger, le constat est à une stabilisation de la situation de trésorerie d’exploitation, avec un solde d’opinion à l’équilibre depuis deux mois. Ce dernier avait atteint pour rappel en février dernier son plus bas niveau depuis la période de sortie de crise financière. L’enquête souligne également que 30% des interrogés qui jugent que la trésorerie globale est moins bonne que prévue imputent cette évolution à l’effort d’investissement.

Cela vient donc conforter la perception des entrepreneurs d’un investissement dynamique en 2019. Il apparait également que la proportion de trésoriers jugeant l’impact du prix des matières premières sur la trésorerie comme significatif est en baisse : elle est ainsi portée à 29,4% en mai contre 36% début 2018. De même la proportion d’interrogés considérant que l’influence du taux de change sur leur trésorerie est significative continue de diminuer, pour atteindre 32,5% soit son plus bas niveau depuis septembre 2014. Enfin, la détention en liquidité demeure le support de placement de la trésorerie favori dans ce contexte de taux très bas. Le léger regain d’intérêts pour les placements OPCVM observé en février ne semble quant à lui pas renouvelé.