Étude consacrée aux retards de paiement en France

Étude consacrée aux retards de paiement en France

Veille économique

Un quart des faillites des PME françaises serait imputable aux retards de paiement

Terra Nova dévoile les résultats de son étude consacrée aux retards de paiement en France, et dont le coût en termes de trésorerie s’élève à 19 milliards d’euros en 2018 pour les PME contre 11 milliards d’euros en 2013. Les délais fournisseurs sont pour leur part passés de 63 jours à 51 jours entre 2002 et 2017 mais stagnent autour de cette moyenne depuis près de 5 ans.

En dépit du renforcement du cadre juridique depuis la Loi de modernisation de l’économie de 2008, la « culture du retard de paiement » subsiste donc en France, diffusant en chaîne des tensions de trésorerie dans le tissu productif au détriment des entreprises les plus fragiles.

Ainsi, plus de 25% des faillites de PME seraient dues à des difficultés liées aux délais de paiement. Afin d’endiguer ce phénomène, les auteurs proposent plusieurs mécanismes visant notamment à responsabiliser les « mauvais payeurs » et à protéger davantage les entreprises les plus exposées. Est notamment suggérée la publication d’une base de données des retards de paiements des acheteurs publics qui permettrait d’étendre le « name and shame » au secteur public.

En savoir plus