French Tech : cessions d’entreprises en venture

French Tech : cessions d’entreprises en venture

Veille économique

French Tech : caractéristiques des cessions d’entreprises

La banque d’affaires Avolta Partners publie cette semaine une étude consacrée aux caractéristiques de sortie des entreprises de la French Tech. Depuis 2017, 493 sorties d’entreprises technologiques ont ainsi été recensées, pour un total de 23,7 milliards d’euros.

Si 6 opérations ont atteint le milliard d’euros, le rapport souligne que les entreprises concernées étaient âgées de plus de 15 ans et non financées par le capital-risque (Gemalto, Antelliq, Morpho, Linxens, Exclusive Networks et eFront). Il apparait par ailleurs que les plus grosses cessions enregistrées par le venture français n’ont pas dépassé les 300 millions d’euros de valorisations.

Sur l’ensemble du panel étudié, près des trois quarts (71,2%) des entreprises ont été valorisées à moins de 50 millions d’euros au moment de leurs sorties, tandis que seules 12,5% d’entre elles l’ont été à plus de 150 millions d’euros. Côté acquéreurs, les industriels sont les premiers clients et totalisent plus de deux tiers de ces opérations en 2019 (66,7%) contre 12,5% pour les introductions en Bourse.

Enfin, la répartition géographique des acheteurs met en lumière la prépondérance des acquéreurs américains qui représentent 64% du total des montants désinvestis.

En savoir plus