Investissement en Europe en 2018

Investissement en Europe en 2018

Veille économique

Augmentation du nombre d’obstacles à l’investissement pour les entreprises européennes en 2018

Selon un récent rapport publié par la Commission européenne, le nombre d’obstacles au commerce et à l’investissement mis en place à l’encontre des entreprises européennes par des pays extérieurs à l’Union européenne (UE) est en augmentation pour l’année 2018. Celui-ci est ainsi porté à 425 dans 59 pays – un record en la matière – soit une augmentation de 45 nouveaux obstacles par rapport à 2017.

En tête des pays comptabilisant le plus grand nombre d’entraves commerciales mises en place, la Chine décroche la première place du classement, suivie de près par la Russie avec respectivement 37 et 34 mesures problématiques. Viennent ensuite l’Inde et l’Indonésie, avec 25 mesures chacunes, puis les Etats-Unis (23 mesures). Il apparait par ailleurs que les dispositions prises par la Chine, les Etats-Unis, l’Inde et l’Algérie sont celles dont l’impact sur les exportations européennes est le plus significatif. Elles concernent en effet à elles seules 81% du total des exportations de l’UE des 28 et représentent 40% des nouvelles mesures recensées en 2018.

Comme le souligne le rapport, les obstacles introduits par ces quatre pays visent principalement les secteurs de l’acier, de l’aluminium ainsi que celui des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il est enfin rappelé que grâce à l’action de l’UE, 123 obstacles ont été levés depuis le début du mandat de l’actuelle Commission, ce qui a permis de réaliser plus de 6 milliards d’euros d’exportations supplémentaires en 2018.

En savoir plus

Découvrir également