Politique de la concurrence européenne

Politique de la concurrence européenne

Veille économique

Politique de la concurrence européenne : quels constats ?

Dans une récente note, le Conseil d’Analyse Economique (CAE) explore les enjeux de la politique de la concurrence européenne. Bien que cette dernière fasse actuellement l’objet de multiples interrogations relatives à son efficacité et à sa finalité, les auteurs soulignent cependant son apparent succès en comparant notamment ses effets à ceux de la politique de la concurrence menée aux Etats-Unis.

Est ainsi observée depuis le début des années 2000 une hausse significative de la concentration dans de nombreux secteurs aux Etats-Unis, ainsi qu’une déformation du partage de la valeur ajoutée en faveur des profits – ce qui n’est pas le cas en Europe. Ainsi, bien que les prix aient augmenté de 15% de plus aux Etats-Unis qu’en Europe sur la période 2000-2015, la hausse des salaires n’a été portée qu’à seulement 7%. La marge prix/salaire a baissé de ce fait d’environ 8 % en Europe par rapport aux États-Unis. De plus, l’investissement et la productivité en Europe n’ont pas été affectés négativement par la moindre concentration des industries tandis qu’une baisse des investissements – dont ceux de R&D – a été observée aux Etats-Unis suite à l’augmentation de la concentration.

Il apparait plus généralement que dans les industries européennes où la concurrence est comparativement la plus élevée, la productivité est similaire à celles des Etats-Unis, voire un peu plus intense. Forts de ce constat, les auteurs suggèrent plutôt de se pencher sur la politique commerciale afin de défendre au mieux les intérêts de l’Europe. Ils préconisent notamment le renforcement de l’exigence du principe de réciprocité dans l’accès au marché.

En savoir plus