2021

infrastructure

capital-investissement

Communiqué de presse

Études

13 octobre 2021

Activité des fonds de capital-investissement et d’infrastructure français au S1 2021 

  • 13,6 Md€ investis dans près de 1 250 entreprises et projets d’infrastructure 
  • 880 entreprises et projets d’infrastructure cédés partiellement ou totalement 
  • 18,4 Md€ levés à investir par les acteurs dans les 5 à 7 ans 

Claire Chabrier, Présidente de France Invest, commente : « Les données du premier semestre 2021 montrent une dynamique de reprise avec des levées qui progressent de 35 % sur le segment du capital-investissement, et qui dépassent déjà le niveau observé sur l’année 2020 pour les fonds d‘infrastructure. Une tendance forte retient notre attention : la part des particuliers et des family offices augmente dans les levées de capitaux des fonds de capital-investissement, ce qui confirme l’intérêt des particuliers pour l’investissement dans les start-up, PME et ETI. Ceci est très positif dans un contexte de relance à laquelle le capital-investissement entend participer pleinement, en finançant à la fois l’innovation et les transformations nécessaires à une croissance durable. » 

Capital-investissement et fonds d’infrastructure : l’activité se relance 

  • Au premier semestre 2021, les acteurs français du capital-investissement et de l’infrastructure ont investi 13,6 Md€ dans près de 1 250 entreprises et projets d’infrastructure.  
  • Parallèlement, 880 entreprises et projets d’infrastructure ont été tout ou partiellement cédés. 
  • Ils ont levé 18,4 Md€ auprès d’investisseurs. Ces montants seront investis au cours des 5 prochaines années. 

Focus sur le capital-investissement : hausse des investissements et du ticket moyen, hausse des capitaux levés notamment auprès des particuliers et family offices 

Investissements 

  • Au premier semestre 2021, les montants investis rebondissent et s’élèvent à 10,5 Md€, en progression de 35 % par rapport au premier semestre 2020. 
  • 1 167 entreprises nouvellement accompagnées au premier semestre 2021, en ligne avec la moyenne observée sur les 5 dernières années (1 113 entreprises accompagnées sur un 1er semestre entre 2016 et 2020)
  • Les investissements dans la santé (2,2 Md€, 21 % des montants investis) et le numérique (1,8 Md€, 17 % des montants investis) confirment leur attractivité auprès des fonds de capital-investissement. 
  • Les investissements en capital-innovation sont en forte augmentation au S1 2021 (1,2 Md€ investis dans 560 entreprises, soit +8 % vs S1 2020 dans 470 entreprises au S1 2020)
  • Un ticket moyen d’investissement en hausse (9 M€ soit +22 % vs S1 2020), notamment pour les opérations > 5 M€. 

Levées de capitaux 

  • 10 Md€ levés par les fonds de capital-investissement, l’activité repart à la hausse au S1 2021 (+35 % vs S1 2020)
  • 1,7 Md€ investis en direct par les particuliers et les family offices (+57 % vs S1 2020) qui représentent 17 % des souscriptions. Les engagements des fonds de fonds, des assureurs et des banques figurent également parmi les principaux souscripteurs. 
  • Les levées de capitaux des fonds de capital-innovation (x2,8 vs S1 2020) et de capital-développement (x1,9 vs S1 2020) augmentent et atteignent des records historiques. 

Focus sur l’infrastructure, une attractivité forte pour les projets en France 

Investissements 

  • 3,1 Md€ investis dans 82 projets d’infrastructure, les montants investis sont importants, portés par un nombre d’opérations élevé (vs 562 M€ dans 43 opérations au S1 2020). 
  • Plus de 60 % des projets soutenus sont basés en France. 
  • Forte progression des montants investis dans les télécom, infrastructure sociale et dans l’énergie, notamment dans les énergies renouvelables (x5 en montants investis et x2,3 en nombre de projets sur ce sous-segment). 

Levées de capitaux 

  • Les levées de capitaux s’élèvent à un très haut niveau au S1 2021 avec 8,4 Md€ levés.  
  • Les compagnies d’assurances et les fonds de pension sont les principaux souscripteurs des fonds d’infrastructure. 
  • Près de 85 % des capitaux ont été levés à l’international (vs. 65 % sur la période 2017-2020)

Thierry Dartus, associé, Transaction Advisory Services, Grant Thornton souligne : « Alors que la sortie de crise semble se préciser sur l’ensemble des indicateurs macro-économiques relatifs au climat des affaires, notre étude illustre la dynamique du capital investissement qui aura connu sur le semestre écoulé une activité soutenue tant en levée de fonds qu’en investissements. Les secteurs de la santé et du numérique auront été particulièrement attractifs sur cette période. Dans la durée, il faut toutefois espérer que les difficultés d’approvisionnement engendrées par la pénurie de certaines matières premières ou produits manufacturés ne viennent altérer cette tendance positive sur le marché du non-côté ». 

Retrouvez toutes les études semestrielles et annuelles sur l’activité du capital-investissement français

L’étude sur l’activité des acteurs français du capital-investissement est réalisée en partenariat entre France Invest et Grant Thornton

Méthodologie de l’étude d’activité du capital-investissement français

France Invest et Grant Thornton élaborent les statistiques de référence du capital-investissement français et se sont associés pour réaliser une étude sur l’activité des acteurs français du capital-investissement. Cette étude, qui respecte la méthodologie européenne, est réalisée en interrogeant l’ensemble des sociétés et fonds de capital-investissement membres de France Invest depuis 1991. L’étude présente les tendances des levées de fonds, des investissements, et des désinvestissements au coût historique, sur une année civile ou un semestre. Le rôle de Grant Thornton est de contrôler la vraisemblance, la cohérence et l’exhaustivité des données communiquées par les membres. Aucune donnée intégrée à l’étude ne provient de sources publiques et n’a fait l’objet d’approximation.

Vous pouvez également retrouver l’ensemble des communiqués de presse en suivant ce lien.

Les informations contenues dans les publications ci-dessus proviennent des données communiquées par les membres actifs de France Invest, notamment via la plateforme européenne unique de collecte de données du capital-investissement « European Data Cooperative »(EDC). France Invest ne peut garantir l’exactitude des informations collectées.

Ni France Invest ni aucune des personnes ayant contribué à l’élaboration du présent document, ne pourront être tenues pour responsables des décisions ou des actes accomplis sur la base des informations contenues dans ces publications.

Les publications de France Invest ne peuvent être reproduites à des fins commerciales sans son accord.