Parité

Cette boîte à outils a été élaborée afin de soutenir les objectifs définis dans la Charte Parité de France Invest, en regroupant des outils d’accompagnement qui permettent de favoriser la mixité au sein des entreprises de capital-investissement.

Charte Parité

Les effets bénéfiques de la parité en entreprise sont désormais reconnus par tous. Engagé sur ce thème à travers les actions de la Commission Talents et Diversité, France Invest entend intensifier son action pour faire de la parité un objectif affirmé, à la fois dans les sociétés de gestion et dans leurs participations.

S’engager

France Invest a rédigé en mars 2020 une Charte pour favoriser la parité chez les acteurs du capital-investissement français et dans les entreprises qu’ils accompagnent.

La Charte est composée de 30 engagements et fixe notamment des objectifs chiffrés dans les sociétés de gestion et dans leurs participations. Ainsi, parmi les objectifs l’ambition est d’atteindre 25 % de femmes à des postes senior dans les équipes d’investissement et 30 % de femmes dans les comités de direction des participations d’ici 2030.

Cette Charte engage 296 sociétés signataires (à fin février 2020). Les sociétés de gestion et d’investissement signataires représentent environ 95 % des actifs sous gestion des adhérents de France Invest.

Mesurer

France Invest publie chaque année une étude, en collaboration avec Deloitte, qui mesure le poids des femmes dans les sociétés de gestion et fournit des indicateurs de progression de la parité dans l’univers du capital-investissement. La 9e édition de ce rapport révèle que la proportion des femmes au sein des équipes d’investissement atteint 25 % en 2018, contre 17 % en 2010. Elles représentent désormais environ un tiers (31 %) des recrutements au sein de ces équipes, une proportion en hausse pour la majorité des grades. Toutefois, globalement, la parité atteint un palier aux postes à responsabilité dans les équipes d’investissement.

Promouvoir

La féminisation des métiers du capital-investissement progresse mais il existe encore de fortes disparités en fonction des postes : sur les 164 promotions réalisées au sein des équipes d’investissement en 2018, seules 24 % concernaient des femmes.

La moindre représentativité des femmes dans les équipes d’investissement a par ailleurs des conséquences indirectes sur l’entrepreneuriat au féminin : alors que ,depuis 2008, 5 % des start-up ont été fondées par des femmes, celles qui parviennent à être financées reçoivent 2,5 fois moins de capitaux que celles qui sont créées par des hommes. En 2019, France Invest s’est engagé aux côtés de SISTA, un collectif de femmes chefs d’entreprises innovantes, afin de sensibiliser ses membres au financement des start-up fondées et/ou dirigées par des femmes.